Hymne à l’étudiant que tu es

Depuis un moment maintenant, je n’enseigne que très peu ou pas du tout.
Là où certains y trouveraient un moment de répit, moi je m’y sens plutôt contraint.

J’ai réellement trouvé ma vocation depuis que je suis enseignant, mais je crois également avoir développé une légère dépendance (rien de grave, promis!). En effet, je me sens plutôt en manque de mes étudiants. Plusieurs pourraient croire que l’enseignement est un sens unique, mais ce ne l’est définitivement pas. Mes étudiants m’apportent et m’apprennent à chaque fois que je les vois. Ce qui n’arrive pas tellement souvent ces temps-ci…

Je m’ennuie du sentiment que j’ai à chaque fois que je fais sourire l’un d’entre eux ou même lorsque je leur apprends une grande leçon sur la vie. Je m’ennuie du sentiment que j’ai lorsque je me trouve devant ceux-ci et que je leur insuffle l’espoir, la motivation et la résilience. Je m’ennuie du sentiment que j’ai à chaque fois que l’un d’entre eux vient me voir pour me raconter ses problèmes personnels ou pour me dire : «Gab, tu vas me manquer».

Je sais que je ne suis pas un «prof» parfait, mais j’ai la volonté d’offrir le meilleur de moi-même et de qui je suis comme individu. C’est ma façon bien à moi de faire une différence.

Merci à vous, mes chers étudiants, pour tout ce que vous me donnez. Merci de me faire sentir chez moi et de me faire avancer chaque jour un peu plus.

Vous m’enseignez beaucoup plus que je ne pourrai jamais le faire.

Sincèrement,

Le prof.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: