Être amoureux de soi

La Saint-Valentin arrive à grands pas, pour certains, cette fête ne veut pas dire grand-chose alors que pour d’autres, c’est l’occasion de démontrer à sa tendre moitié tout l’amour qu’on lui porte. Mais quand est-il de l’amour que l’on se porte à soi-même?

Avec le temps, je me suis rendu compte qu’il est réellement plus facile d’aimer autrui que de s’aimer soi-même. Étrange n’est-ce pas? Certains diront que le gazon semble toujours plus vert chez le voisin, mais encore faut-il être en mesure d’observer son propre gazon avant de le comparer à celui du voisin, n’êtes-vous pas d’accord?

La faible estime de soi est, selon moi, l’un des plus grands maux du siècle. Le Nord-Américain moyen n’arrive plus à s’aimer tel qu’il est, voir tel qu’il naît. Alors que certains pointeront la société du doigt et d’autres, certains secteurs commerciaux encourageant un peu trop l’apparence physique, moi, je ne pointerai personne dans ce billet, là n’est pas l’objectif.

Pour arriver à s’aimer tel que nous sommes, sans artifice, il faut d’abord et avant tout connaître les ingrédients, qui, une fois bien mélangés, donnent naissance à ce sentiment que l’on appelle l’amour. L’amour, dans sa composition la plus simple, est un heureux mélange homogène d’attention, d’écoute, de tolérance et d’acceptation. Évidemment, nous pourrions nommer l’empathie, la compassion et une foule d’autres ingrédients qui ajouteraient sans doute à la recette, mais nous nous en tiendrons à l’essentiel.

L’attention, de par sa définition, se désigne par la faculté de l’esprit à se consacrer à un objet, un item ou une personne. Il faudra donc apprendre à consacrer du temps à nos envies, nos passions et à ce qui nous fait vibrer dès les premiers instants ou nous nous y attardons. Rasheed Ogunlaru, un coach de vie très prisé de Londres a un jour dit: «La tête pense. Le cœur sait.» et il a définitivement raison. Nous vivons dans une société dirigée uniquement par la tête, l’esprit et ou l’instinct n’a plus sa place. Pour arriver à vous aimer, il vous faudra arriver à être attentif à votre instinct.

L’écoute, très proche de l’attention, mais néanmoins différente, se désigne quant à elle par la capacité à entendre et interpréter les sons. Voilà qui nous aide bien peu dans la quête de notre amour propre. Apprendre à s’écouter, c’est entendre et interpréter les sons de notre discours intérieur, cette fameuse voix que vous entendez quelques fois à l’intérieur de vous-mêmes. C’est ce fameux discours, trop souvent enfermé dans la conciergerie de notre cerveau, qui faudra apprendre à écouter. Si cette dernière vous mentionne que vous êtes fatigué et que vous devez vous reposer, il faudra remettre cette soirée entre amis. C’est aussi cela, s’aimer.

La tolérance et l’acceptation sont de très proche cousins, eux aussi. Bien que vous vous soyez fait à l’idée du contraire,vous avez droit à l’erreur. Vous avez droit de vous tromper et de vous «planter» en bon québécois, c’est correct et même normal. Dans sa tendre enfance, si bébé s’arrêtait après sa première tentative de marche, il ne marcherait tout simplement jamais. Il vous faudra donc apprendre à faire preuve de tolérance à votre égard lorsque vous ratez la cible ou lorsque vous tombez. Ça fait partie d’un apprentissage normal. Vous en aurez amplement à gérer le jugement des autres sans avoir à gérer votre propre jugement. Acceptez-vous, avec vos forces, vos faiblesses et avec humilité. Ayez un regard de compassion à votre égard. Si c’était votre meilleur ami qui avait fait cette erreur, que lui diriez-vous? Sans doute que vous l’aimez et que ce n’est pas si grave après tout, alors pourquoi ce serait différent pour vos propres erreurs?

Évidemment, apprendre à s’aimer, c’est un travail quotidien. Vous ne baignerez sans doute pas dans la sérénité dès demain matin. C’est un travail de longue haleine, mais c’est sans doute le plus beau cadeau de Saint-Valentin que vous aurez fait dans votre vie et en plus, c’est un cadeau de vous, pour vous.

Cette année, soyez votre propre valentin.

Le prof.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: