Bonne Action

Plus jeune, j’avais un copain, Péo, qui faisait partie des scouts, vous savez cette association qui se dévoue dans l’épanouissement de nos jeunes à travers toutes sortes d’activités de plein air. Je me souviens de mon copain me répétant presque chaque jour qu’il avait sa « B.A » ou qu’il devait la faire. La fameuse « B.A », c’est une bonne action que Péo faisait régulièrement, c’était l’un des engagements qui l’avait pris en s’inscrivant dans cette organisation.

Qu’on se le dise, une association qui s’occupe d’inculquer à nos jeunes la débrouillardise et le désir d’aider son prochain, c’est tout simplement génial. Si cela ne tenait qu’à moi, tous nos jeunes devraient passer par là. Comme enseignant, je dois parfois inculquer ces valeurs moi-même et parfois, il est déjà trop tard.

Une bonne action par jour, ce n’est pas grand-chose lorsqu’on y réfléchit, ouvrir la porte à quelqu’un, prendre le temps d’écouter quelqu’un qui en a besoin, ce n’est pas tant cela qui nous retardera dans nos activités quotidiennes.

Pourquoi ressent-on le besoin d’aider à la base? Y avez-vous déjà réfléchi? Étrangement, lorsque nous donnons un coup de main à quelqu’un ou que nous faisons une bonne action, nous ressentons ce sentiment de fierté. Nous ressentons ce sentiment lié à l’accomplissement d’un devoir et que dire de l’estime de soi, qui en l’espace de quelques secondes se voit multiplié par quatre. Comme mon père m’a déjà dit : «Ça fait du bien de faire du bien».

C’est donc dire que derrière l’action, se cache l’intention, cela devient intéressant. L’intention, c’est quoi exactement?  Selon le dictionnaire Larousse, l’intention se décrit comme suit : disposition d’esprit par laquelle on se propose délibérément un but.
En d’autres mots, l’intention est un objectif que l’on se fixe plus ou moins défini dans le temps.

Généralement, l’intention derrière la bonne action est d’aider son prochain, de faire le bien ou même de s’accomplir et de s’épanouir à travers une action concrète, un acte délibéré. L’action, c’est la mise en route de l’intention, son moteur, son véhicule.

Suivant toute logique, la bonne action devrait donc tirer son pouvoir bénéfique de la bonne intention, malheureusement ce n’est pas aussi simple. Le problème c’est lorsque la bonne action est faite dans un objectif, un but, une intention qui n’est pas aussi bonne par exemple; faire une bonne action dans l’intention d’en récolter un fruit financier ou même dans l’intention de récolter l’attention et la popularité. C’est à partir d’ici que cela devient malsain.

Certes, vous me direz qu’il y a tout de même des gens qui bénéficieront de ladite bonne action même si cette dernière est faite dans un objectif égoïste ou égocentrique et à cela je répondrai : oui et non. La bonne action qui est exécutée à travers une mauvaise intention est la plupart du temps rapide et éphémère. Quelqu’un dont on n’a jamais entendu parler qui fait un don à une quelconque organisation d’une somme relativement importante. Vous voulez un exemple concret? Qui n’a pas entendu parler du don de 10 millions de dollars du joueur de hockey P.K Subban à la fondation de l’hôpital de Montréal pour enfants? Étrangement, ce don arrivait dans la période de sélection du capitaine de l’équipe des Canadiens de Montréal. Évidemment, nous ne pourrions jamais prouver hors de tout doute que le joueur aurait versé cette somme dans une intention autre que de celle d’aider les enfants malades, mais personne n’est arrivé non plus à prouver le contraire… Et aujourd’hui? Entendez-vous encore beaucoup parler de la précieuse aide que le joueur a apportée? Rapide et éphémère… D’autant plus que cela ne l’a guère aidé à obtenir le poste qu’il convoitait.

Et si Subban avait plutôt trouvé un moyen à la fondation de l’hôpital de Montréal pour enfants de faire fructifier leur argent? Ou s’il avait plutôt trouvé un moyen à la fondation de faire plus d’argent pour la recherche? Non seulement les conséquences auraient été échelonnées sur une période de temps beaucoup plus longue, voire infinie, mais il aurait sans doute également bénéficié d’un sentiment d’accomplissement beaucoup plus élevé et sincère.

Mon grand-père me disait souvent : « Ne donne pas du poisson à un peuple dans la misère, apprend leur plutôt à pêcher». C’est logique, que fera le peuple lorsque le poisson que vous avez généreusement offert sera épuisé? Retour à la case départ…

Bien sûr, vous aurez nourri quelques bouches l’instant d’un moment, vous aurez gagné un peu de temps tout au plus.

Lorsque l’on veut vraiment aider, lorsque l’on veut vraiment faire une différence pour son prochain, il faut y sacrifier du temps, il faut y mettre des efforts continus et persévérer jusqu’à ce que le poisson morde au bout de cette fameuse ligne. Ainsi, vous aurez non seulement aidé, vous aurez enseigné et inculqué.

Avez-vous fait votre bonne action aujourd’hui?

Advertisements

2 thoughts on “Bonne Action

Add yours

  1. Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours.
    -Lao Tseu

    Je suis plus ou moins d’accord avec toi en rapport au don de 10 millions de PK. Je ne crois pas que l’idée première était de devenir le capitaine du CH, mais plutôt de sauver de l’impôt. Tu me diras que l’intention était motivée par un gain monétaire, mais nous ne pouvons pas enlever le geste! Connais-tu d’autres joueurs qui ont posé le même geste? Pas moi. Pour ce qui est de faire fructifier l’argent… c’est plutôt le rôle des gestionnaires de cet hôpital et non du donateur.

    J’approuve par contre l’idée de la BA… si tous faisaient l’effort de le faire, le monde n’en serait que meilleur.

    David

    Like

    1. Je crois qu’à la base, le sujet lui-même laisse beaucoup de place à l’opinion personnelle. Esr-ce que l’exemple de PK était la meilleure pour emmener le lecteur à réfléchir, sans doute pas. Par contre, de par les chiffres $$$ et de par la popularité du joueur, elle était relativement aisé à comprendre par les lecteurs.

      Le texte n’a pas pour objectif de dénoncer des gestes mais plutôt de lever le voile sur l’intention qui se trouve derrière une action. Pour ma part, et c’est une opinion personnelle, lorsqu’un geste est fait avec une intention beaucoup moins noble, je trouve le geste soudainement moins beau.

      Par contre, en effet, le geste est toujours là et certains en bénéficieront.

      Merci d’avoir exprimé ton opinion David et pour la référence!.

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: