Chère femme

Chère femme,

Je t’écris à toi aujourd’hui, belle femme, qui me lis en ce moment. Ne regarde pas plus loin, c’est bien à toi que je veux parler. Je veux t’écrire parce que je t’aime. Je t’aime dans toute ta composition, ton corps, ta façon de penser et même dans ta façon de me tenir tête sur à peu près n’importe quoi. J’aime tes cheveux, ta façon de les coiffer qui te donne tantôt le look de ma meilleure amie, tantôt le look de mon amoureuse.

Je t’aime tant, chère femme, et laisse-moi m’excuser tendrement pour toute la violence verbale, sexuelle, physique et même médiatique que tu subis. Non je ne te considère pas comme une victime, simplement comme quelqu’un qui tout comme moi, à le droit de faire sa vie sans problème. Oserais-je même te demander de pardonner certains de mes congénères hommes qui ne se souviennent plus que s’ils sont ici, c’est bien grâce à toi, douce femme. Toi, qui a su les rassurer lorsque ces derniers pleuraient, toi qui leur a offert gracieusement ton amour le plus délicat et toi qui les a éduquer à te respecter peu en importe les circonstances.

Je m’excuse sincèrement, jolie femme que tu es, que notre société ait trouvé le moyen de te juger, de te contraindre et de t’obliger à entrer dans un moule qui te persécute et qui te rabaisse, dans un silence odieux.  Je suis également outré, de voir que certaines de tes ancêtres se soient battues en scandant haut et fort leurs droits les plus fondamentaux et que même après cela, certaines de tes comparses agissent à l’opposé de ce pourquoi, vous vous êtes battus.

Tu es si belle, chère femme, je désire t’aimer dans toute ta diversité, parce qu’il y a autre chose que les mensurations de Barbie. Cesse de t’acharner à vouloir modifier tout ton corps, tu es belle tel que tu es. N’y-a-t-il pas plus belles œuvres d’arts que celle que la vie nous offre dans ses élans de créations ? La beauté est intimement reliée à la confiance et à l’estime que tu portes envers ta propre personne. Sois belle par ce que tu es, non pas par ce que tu as.

Tu es pour moi, la plus belle créature qui m’ait été donné de découvrir sur cette planète chère femme. Sois prudente, je t’en prie, puisqu’il y aura toujours de nouvelles limites à franchir quant à l’idiotie de l’homme. Tu es intelligente, regarde, observe et apprend et surtout aime toi, parce que tu le mérites. Parce que tu vaux mieux que bien des hommes. Tu vaux également bien mieux que le dernier mascara ou même la dernière technologie en termes de chirurgie plastique.

Et lorsqu’un homme aura de mauvaises intentions envers toi, ou même lorsque la société acceptera encore qu’on te traite inadéquatement, rappelle-toi que c’est elle qui est victime de sa propre ignorance et de sa propre souffrance.

Sois fière de toi, lève la tête et défend toi, je t’appuierai à jamais.

Le prof.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: